Pensez positif pour vous sentir mieux

1 Sep 17 | Développement personnel, Recherche appliquée

Dans le domaine du travail, comme dans celui de la sphère personnelle ou des relations amoureuses, ce n’est pas l’absence de relations négatives qui est déterminant mais un rapport favorable entre les interactions positives et négatives. Pour garder le moral et vivre nos pensées négatives sans les nier, ni les refouler, il est nécessaire de nourrir trois fois plus de pensées positives que de pensées négatives.

Les travaux scientifiques de Barbara Fredrickson (2) et Marcial Losada (3) se sont, dans un premier temps, focalisés sur une soixantaine d’équipes au sein d’une grande société. Certaines de ces équipes, composées chacune d’environ 8 managers, obtenaient de bons résultats et, contrairement à d’autres, avaient plaisir à travailler ensemble. L’analyse scientifique de cette différence par une modélisation mathématique met en évidence qu’un seul paramètre est pertinent pour expliquer cette bonne collaboration : le rapport entre les interactions relationnelles frôle les 3 interactions positives pour 1 interaction négative. Cela permet à l’équipe d’obtenir de bons résultats et de prendre du plaisir à travailler ensemble. Lorsque le rapport est supérieur à 5, le fonctionnement de ces équipes est qualifié d’épanouissant !

Dans un second temps, ces chercheurs ont poussé leurs investigations en dehors du champ professionnel, auprès d’individus lambda. Ici encore, l’analyse montre que les sujets s’épanouissent dans les principaux domaines de leur existence, lorsque le rapport du positif au négatif excède 3. Ce rapport de 3 se trouve aussi dans les travaux de Robert Schwartz(4) sur des patients souffrant de dépression…

Même idée au niveau des relations amoureuses. Les travaux du Professeur John Gottman (5) concluent qu’un rapport, ou plutôt un ratio positif sur négatif supérieur à 5 est nécessaire pour qu’un couple soit heureux. Le divorce devient fortement envisageable pour un ratio inférieur à 1.

Si nos pensées négatives existent, elles ne doivent en aucun cas annihiler nos pensées positives. L’important est de privilégier quotidiennement 3 fois plus de pensées positives que de négatives. Et vous, que faites-vous pour améliorer votre ratio d’idées positives et vous sentir mieux ?

Surtout, ne croyez pas ce que j’écris, vérifiez-le !

Pascal Lefeuvre

(1)Manifeste inspiré par l’ouvrage de Yves-Alexandre Thalmann chez La Source Vive Editions «Pensée positive 2.0 – La loi de l’attraction enfin expliquée »

(2)Professeur Barbara Fredrickson, américaine spécialiste de psychologie à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill,

(3)Marcial Losada, psychologue chilien ancien directeur du Centre de recherches avancées (CFAR) à Ann Arbor, Michigan.

(4)Robert Schwartz, Psychiatre américain en psycho dynamique et psycho analytique à Pittsburgh

(5)John Gottman, américain, mathématicien, professeur émérite de psychologie spécialisé dans l’étude des couples à l’université de Washington.

Les Vertus du Chaos, en 196 pages

Agenda

Découvrir les autres événements

Ils ont boosté leurs potentiels humains

Notre prochain événement

 

Comment redonner du sens à son existence ?

Atelier Croissance Personnelle - Public  particulier
30 juin 2018 / 9h - 17h

à Monnières (44)

Cet atelier vous permettra d’expérimenter l’optimisation de vos potentiels humains, de trouver votre stabilité dans l’instabilité permanente qui nous entoure, d’être encore plus acteur de votre vie.

Comment redresser la tête, rebondir et se reconstruire ?
manuel libérer ses potentiels avec la psychologie positive

Prisonnier de vos pensées ?

Téléchargez votre manuel pratique

5 actions simples pour libérer vos potentiels, grâce à la psychologie positive

Vous allez recevoir un email avec le manuel. A très bientôt :-)

Share This