Le bien être au travail, c’est possible et rentable !

9 Nov 18 | Optimisez vos dynamiques collectives

Dans notre monde actuel, notre univers professionnel est en pleine mutation… Il amène un nombre croissant de nos concitoyens à vouloir de plus en plus concilier carrière et engagement. Trouver du sens dans leur travail. Un besoin amplifié par une réelle souffrance au travail. Tout du moins, c’est ce que j’observe au quotidien. Cette souffrance est subie par un grand nombre de Français, mais aussi directement par les entreprises.

 « J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé »
Voltaire (1694 – 1778)

 

Un mal-être au travail qui induit des coûts fa-ra-mi-neux !

 

Prenant des formes aussi variées que l’absentéisme, le turn-over, les arrêts ou accidents de travail, le mal-être au travail et son coût représentent globalement, au choix … 3 500€ par an par salarié ou 7% de la masse salariale ou 23% de perte de valeur ajoutée (source : espace-chsct.fr). Vous avez fait vos calculs ?

 bien etre au travail rentable

Part du coût du mal être au travail dans la masse salariale 

 

bien etre au travail rentable

Part de perte de valeur ajoutée liée au mal être au travail

 

 

Conjuguer mieux-être au travail et efficience

 

Le mieux être au travail est automatiquement synonyme d’efficience. Cette efficience, je la définis comme la performance sans effort. Une fois ce préambule posé, voici quelques pistes d’amélioration pragmatiques que je vous propose.

S’il est difficile de changer le monde ou les autres, il est sans doute plus facile d’essayer de commencer par se changer soi-même. Et cela commence par nourrir sa quête de sens, « ici et maintenant », comme on put l’évoquer, à leur manière et selon leur époque, de nombreux penseurs, de Socrate à Jung en passant par Bouddha, Sénèque et bien d’autres. (Entre nous, c’est bien là encore un paradoxe, de se projeter dans le futur, y trouver du sens … tout en étant stable dans son présent !).

Ceci étant, ces quelques 2 500 ans de littérature aux réflexions existentielles, devraient vous aider à nourrir la quête de sens qui est la vôtre, vous permettant ainsi de mieux identifier votre job idéal. Car, si le sens est « la boussole », et votre job « la montre », alors, vous saurez aligner votre boussole avec votre montre, l’être avec le faire, le « pour quoi » avec le « comment ».

 

Prenez un papier et un crayon…

 

bien-etre-travail

Je vous propose donc que vous vous installiez dans un endroit tranquille. Prenez une feuille et répondez par écrit à cette unique question :

« Quel est exactement le sens de ma vie ? »

Là, c’est le mot « exactement » qui est important car lorsque l’on sait ce que l’on veut, on trouve ce que l’on cherche !

Si vous le voulez, cela est aidant d’aller explorer du côté de ces ingrédients pour répondre à cette question ci-dessus :
– Connaissez vous votre raison d’être, votre vocation? En d’autres termes, que manquerait-il à la planète si vous n’existiez pas ?
– Quelles sont vos 3 principales valeurs ? Comment les nourrissez-vous ?
– Quelle est votre ambition ?

Si ce qui compte ce n’est pas ce que l’on sait mais ce que l’on fait de ce que l’on sait, alors surtout, ne croyez pas ce que j’écris, expérimentez-le.

 

Bon chemin.

Pascal Lefeuvre

 

Les Vertus du Chaos, en 196 pages

Agenda

  • Comment les histoires nous façonnent…

    L’événement : À travers l’histoire des pratiques narr...

    jeudi 31 janvier 2019 / 18 h 30 - 20 h 00 à Les Salons de la Bournaire
  • Apprendre du conflit

    L’événement : La connotation négative qui est associée...

    jeudi 13 juin 2019 / 18 h 30 - 20 h 00 à Nantes, le lieu exact vous sera communiqué 72 h avant l’évènement
Découvrir les autres événements

Ils ont boosté leurs potentiels humains

FERMER
CLOSE
Share This